Joany Couturier

 

Joany Couturier

C’est avec de l’humour

Qu’on y gagne en humeur


Assoiffée d’adrénaline, d’intensité, épicurienne assumée,

amie loyale, et toujours en retard! Toujours en retard.

Oui, loyal au retard! À l’heure des pas stressés,

ou l’heure de ceux qui ne calculent pas la variable du trafic!


Joany, aimable! Adorable!


Allergique au trop sérieux de la vie, à la platitude goûtant le brocoli sec d’un quotidien déjà préprogrammé.


Joany, c’est le parachute, le baseball, le soccer, le cross-fit, le trop intense, le ça fait mal pis c’pas grave pantoute, le chemin non pavé pour découvrir, se réinventer…


Joany et les enfants! Car elle joue comme eux, et a même étudié pour mieux les (se) comprendre!


Ludique, plaisir, rythme.


Bien sûre qu’elle est aussi une maman!

Dévouée.

Pleine d’amour à donner, et à redonner et redonner!!


Chanteuse depuis sa tendre enfance, Joany a fait les nationaux de Secondaire en Spectacle trois (3) années de suite. Son talent remarqué lui permet de performer en duo avec le baryton d’envergure internationale, Gino Quilico. Invitée à accompagner nul autre que Garou, elle a aussi participé à de nombreux festivals, dont le prestigieux Festival d’Été de Québec!


Une interprète  savantes aux subtilités émotives, transmettant d’une voix ici douce ici puissante, d’une voix forte, authentique et équilibrée, enveloppante.


D’une sensibilité parfois inavouée, parfois toute dévoilée, parfois, emportée.


Joany, une beauté authentique.


La fille qui dit les vraies affaires.


La chum qui te fait rire aux larmes à en avoir mal aux joues.


L’écoute et la simplicité dans la véracité crue de sujets parfois délicats, abordés sans prétention, sans jugement, sans gêne, sans attente et sans atteinte.


Parfois avec des mots bien sélectionnés du dictionnaire qu’on n’enseigne pas à l’école. Une pureté émotive!


Joany, sourire et rire, plaisir et grandir, entretenir la joie de vivre.


Joany, cupcake, sirène, licorne et chihuahua, rose mauve à saveur raisin vert, soleil du soir au soir à l’autre soir et encore!


Et plus encore!